Santo Subito

Publié le par ktoandthecity

santo subito

 

16 Octobre 1978, une fumée blanche s’élève depuis une bonne heure au dessus du Vatican. Deux jours que ça bosse sévère dans la chapelle sixtine, mais on y est : l’Eglise Catholique tient son nouveau Pape, le 264ème successeur de Saint Pierre va faire son apparition au balcon le plus célèbre du monde. 


Le cardinal protodiacre s’avance, et proclame un nom, celui de Karol Wojtyla.

 

« Carole qui ? »

« Ils ont élu une fille ????? »

 

La rumeur se répand dans la foule , « c’est un Pape Africain ». Les  journalistes parcourent désespérément leurs notes à la recherche de la fiche biographique du bonhomme.  Inutile : le service de presse du Vatican n’en a prévu aucune sur le cardinal Wojtyla. A part le Saint Esprit, personne n’avait vu venir le petit cardinal polak au nom imprononçable.



Les gens ne le savent pas encore, mais Dieu vient de leur faire cadeau d’un des plus grands pasteurs de l’histoire de l’Eglise. En pleine Guerre Froide, c’est la voix de la contestation qui s’élève à Rome.

Ouvrier dans une carrière de pierre la journée, séminariste clandestin le soir, Karol est un mec qui vient d’en bas. Il a vu son pays piétiné par les nazis, puis par les communistes qui réussissent le tour de force de faire pire que leurs prédécesseurs.  Alors Jean-Paul sera pas du genre à la boucler pour éviter les taquets.

 

pope-john-paul-ii-0213z



JP prend son bâton et parcours le monde pour réclamer la paix,  la justice, et proclamer la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Personne le faisait avant ? Mais il s’en fout le Jean-Paul :  lui, il est là pour ça.

Des Philippines à Haïti, de la Colombie au Cameroun en passant par le Maroc, il casse les codes, bouleverse la comm’ du Vatican: jamais on a vu un Pape aussi proche des gens, spontané, heureux d’être au contact des croyants du monde entier.

 

Ceux qui décrivaient le Saint Père comme un monarque enfermé dans sa tour d’ivoire le voient patauger dans les bidonvilles de Calcutta. En même temps JP, la misère ça le connait: la Pologne des années 60 c’était pas Disneyland non plus…

Même dans les grandes souffrances des dernières années de sa vie il n’a jamais cessé d’être le meilleur ambassadeur que le Christ pouvait nous envoyer.

 

Un ambassadeur qui deviendra bienheureux en mai prochain., c'est pas moi qui le dit, c'est le Vatican. En gros, la dernière marche avant de devenir un saint.


 

Alors on va évidemment avoir droit à notre petite polémique du début d'année. Guérison miraculeuse ou pas ? Est-ce qu'il le mérite alors que c'est quand même rien qu'un odieux réactionnaire qui a assassiné des centaines de millions de gens par VIH interposé ?

 

Mais la bave du crapaud n'atteint pas la blanche colombe, et dans l'histoire la blanche colombe, c'est nous. Rien ne viendra me gâcher la fête. Je me rappelle très bien comment il était mon Pape, et il cartonnait. Vous avez déjà vu un visage qui dégage autant d'amour au cm² Des chercheurs américains et slovènes l'ont d'ailleurs récemment prouvé : Jean-Paul II tu peux pas test.

J-P, c'était l'amour de Dieu du côté de chez vous. Alors le débat sur sa canonisation, pour moi il est réglé depuis longtemps (même si personne ne m'a demandé mon avis).


                                               jpII-2

 

Après tout un saint c'est quoi ?

C'est un mec qui est tellement bon, tellement grand, que tout le monde se dit :" ah ouais, Dieu ça doit être un truc de ouf quand même". Un mec habité par l'amour de Dieu et des hommes. Un mec qui sacrifie toute sa vie pour amener mettre un peu plus de Jésus dans notre monde de païens. En gros, un saint, ben c'est un Jean-Paul II.

 

Il est des gens dont on se dit « les pauvres, ils auraient vraiment dût faire autre chose de leur vie », je pense par exemple à celui qui a dessiné les uniformes des contrôleurs SNCF. Mais Jean-Paul II, lui, tu sentais qu'il était fait pour le job, et qu'il était épaulé par Dieu pour ça. Le Duo de choc, Dieu featuring Jean-Paul II. La Dream Team écclésiastique, les Vaticano Bulls. Et pourtant il en a encaissé des coups notre Pape, catholique donc un gros vilain par principe, et le premier d'entre nous, donc le pire des pires.



Mais même à bout de force Jean-Paul II a jamais lâché l'affaire. Même affaibli par trois balles dans le corps (un peu comme 2PAC mais en vivant), quelques coups de couteaux, et un Parkinson bien violent, JP a donné une leçon de volonté au monde.

 Si j'ai tant besoin de parler de Dieu aujourd'hui, c'est sûrement parce que vue les effort qu'il a fait pour moi, de mon côté je n'ai plus aucune excuse .

 

pope-john-paul-ii-1920-2005-photograph-c12189149

 

 

 


 

 


 

 

 Santo Subito

Commenter cet article

filou 21/01/2011 22:43


Vous ne savez pas quoi ? J'ai gardé de mon enfance une idée qui m'a poursuivi bien longtemps... Je faisais partie des plusieurs dizaines de milliers de Libanais venus accueillir Paul VI à Beyrouth
en 64. La ferveur de mes parents, l'ambiance familiale, la photo dédicacée de Pie XII dans le labo de mon père... Tout ça faisait que, c'était sûr, je serais pape un jour. Mais je m'étais bien
précisé une chose, je ne passerais pas par tous les degrés de la hiérarchie... Genre Papa Subito.
Bon, eh bien, Jean Paul II m'a calmé. Trop fort. Mais trop tôt pour mon réveil à la Foi. Je ne suis jamais allé à Rome ni au Parc des Princes...
Je retiens ta question. Y a-t-il un centimètre carré de son visage qui ne respire pas l'amour ? En regardant bien ? non.
Il était pour moi la Bonté inaccessible. Et, le bluff total ! aller rencontrer son assassin ! C'est pas donné à tous les assassinés !!
Et malgré ça, obligé de le défendre dans mon propre foyer pour une sombre histoire de préservatif. Si c'est pas malheureux !!
Pour la suite, j'espère que personne n'ira faire la chasse aux miracles. Laissons faire. Il est un exemple pour nous tous, nous l'avons dans nos mémoires, si proche, si doux, si aimant...


Wagram 21/01/2011 18:16


oui, en effet, un petit mot pour la vidéo.

Elle est ouf.


Geoffroy 21/01/2011 13:00


Oui c'est un privilège d'avoir vécu notre jeunesse accompagnée par la foi de cet homme hors du commun, ce chef spirituel exemplaire. On ne peut qu'en rendre grâce au Seigneur.
Aujourd'hui encore ses nombreux écrits sur l'homme et la femme éclairent notre route vers le mariage...
C'était aussi un philosophe hors pair, un grand penseur de notre temps!


lio 21/01/2011 08:23


Ne t'inquiète pas Wagram nous n'oublions pas de prier pour notre pape actuel !!!!
Merci pour ce très bel article, encore un de plus dans ce super site qu'on prend plaisir à lire chaque semaine.

(Pour ceux que ça intéresse la musique sur la vidéo c'est de Glorious jeune groupe qui chante de la musique chrétienne ....)


Wagram 20/01/2011 18:24


C'est très bien de prier pour la canonisation de JP II, mais n'oubliez pas de prier pour notre actuel pape, qui a bien du travail.

@Pasglop: ne pas confondre admiration et idolatrie. Je ne sais pas quel propos t'effraie, mais tu ne trouvera dans nos coeurs qu'une admiration immense pour JP II ainsi qu'une profonde gratitude
pour Dieu qui nous l'a envoyé.

Dieu est la source de toute chose.