Juste un tout petit effort...

Publié le par ktoandthecity

 

Je vous jure que d'habitude je le fais jamais, vraiment ja-mais. Mais mardi, dans le train, j’ai craqué. Il était là, sur le siège d’en face avec ses petits yeux larmoyants, un peu comme le « Chat Potté » dans Shrek. Impossible de résister. Alors oui, je le confesse, j’ai lu Direct Matin*, le « journal » gratuit le plus lamentable du réseau ferré francilien.

 

 

Je feuilletais donc le truc, assez rapidement (comment faire autrement quand il n'y a que des dépêches AFP ?), et tombais par hasard sur un encadré consacré à un prêtre, un musulman et un rabbin. Ils intervenaient le soir même dans une émission dont le but était de confronter les religions du Livre aux problèmes d’aujourd’hui (certes diffusée à 23h et sur la TNT, faudrait pas que les gens regardent non plus, mais la démarche est suffisamment intéressante pour être soulignée).

 

 

enfants abraham

 

 

 

Le journal leur pose donc une question toute bête : "Qui sont les héros d’aujourd’hui ?" 

 

Et là, je vous dis même pas à quel point la réponse du prêtre, Alain de la Morandais, m’a désespérée. Je crois que le directeur de la comm’ diocésaine a dû vivre un graaand moment de solitude. La voici :

 

 

« Le Vatican vient d’annoncer la béatification de Jean-Paul II. Or, aucun chrétien n’est mis sur les autels sans avoir eu une vie morale bien supérieure à la moyenne. Le travail d’enquête préparatoire examine l’héroïcité des trois vertus théologales (foi, espérance, charité) et des quatre vertus cardinales (courage, justice, tempérance, prudence). »


Franchement...

 

 

Pour une fois qu'on donne la paroles à un prêtre, c’est l’occasion de dire un truc simple, qui touche les gens, avec 2-3 punchlines histoire de marquer le coup. Mais non, en une phrase le Père arrive à caser « travail d’enquête préparatoire », « héroïcité des trois vertus théologales » et  « les quatre vertus cardinales ». Balaise.

 

 

Mais faut être sérieux mon Père ! On agresse pas les gens comme ça ! Surtout à 8h du mat’ quand ils prennent la ligne 13 pour aller bosser. Moi, un mec me dit « Vertus Théologales » à 9h du matin, c’est sûr que je lui fous un coup de boule. Et encore je sais ce que ça veut dire, c'est pas forcément le cas de tous les lecteurs... 

 

 

Je déteste quand les cathos font ça. Au lieu de se mettre à la place des gens une seule seconde et d'adapter un peu son explication, le mec te lâche tel quel son condensé de théologie brute de décoffrage. Mais faut revenir sur terre deux minutes !

Mardi, une bonne moitié des lecteurs de Direct Matin étaient focalisés sur la deuxième démarque de la collection Lanvin chez H&M. Alors c'est pas vraiment avec les vertues théologales qu'on va les accrocher ! Cette réponse, elle ne dit rien à personne.

 En fait, le Père ne parle pas aux gens comme nous, il parle aux gens comme lui.

 

Pour 90% de la population, la religion est par principe un sujet pire qu'ennuyeux (c’est triste mais c’est comme ça), avec ce genre de discours, on réussit simplement à le prouver aux lecteurs qu'on voulait persuader du contraire.

 

epicFAIL.jpg


On se plaint souvent du manque de considération pour le message de l'Eglise, mais si on le fait passer avec la psychologie de Kim Jong-Il faut pas s'étonner, qui peut bien avoir envie de nous écouter ?

 

 

Pourtant la conclusion n’est pas naze, loin de là, « il importe beaucoup moins d’accomplir quelques exploits, lors d’une vie médiocre, que d’être moralement irréprochable à longueur de vie.». On pourrait trouver plus fun, mais la morale est top.

Simplement personne n'arrivera jusque là, car le Père a réussit l’exploit de décrocher ses lecteurs juste avec les deux petites lignes précédentes. 

 

 

Le message de l’Eglise est parfaitement ancré dans le monde d’aujourd’hui, je n’ai aucun doute là-dessus. Mais si on veut que les gens en prennent conscience, il va peut-être falloir commencer à parler un langage plus accessible. Arrêtons de parler le « catho », parlons le « gens ». Ca ne demande pas grand chose ! Juste de réfléchir deux minutes avant de parler, et de prendre pour une fois la peine de faire attention à la personne qu'on a en face de soi.


« Heureux les simples d'esprit car le royaume des cieux leur est ouvert », Jésus a jamais posé la prépa littéraire comme pré-requis au paradis.  On négocie pas sur le fond, mais sur la forme mon Dieu qu'il y a du boulot...

 

 

*Journal qui a néanmoins le mérite d’avoir des propriétaires catholiques (Groupe Bolloré), et donc de publier chaque jour l’histoire du saint quotidien. Ecrite avec les pieds, mais c’est l’intention qui compte.

 

 

Commenter cet article

Marianne 03/02/2011 00:00


Bon. Il faut croire qu'Alain de la Morandais tient vraiment (mais vraiment, quoi) aux vertus théologales, parce qu'il a remis ça dans le Direct Matin d'aujourd'hui (j'ai ri, j'avoue) : "La foi dans
la Résurrection du Fils est la base de toute leur foi qui s'articule sur les trois grandes vertus théologales : foi, espérance et charité, sur lesquelles ils seront jugés au Jugement dernier".
Au moins, ici, il explique ce que sont ces vertus. Mais je trouve dommage de ne pas insister plutôt sur la vision et l'amour de Dieu.


Anne Claude 01/02/2011 09:37


A propos du saint quotidien, ce matin en arrivant sur internet ma page d'accueil m'a annocé que demain il faut fêter "sainte Présentation"!! J'adooooooore!!
Comme quoi on a encore du pain sur la planche pour faire savoir que le 2 février c'est la présentation de Jésus au temple.
Pour info parmi les saints du 2 février, il y a Saint Goal, ermite breton du 7ième siècle; mais pas de sainte Suzette. Que cela ne vous empêche pas de faire des crèpes!!


Marianne 28/01/2011 22:05


@ JesusDreads : en même temps, le catéchisme est "destiné principalement aux responsables de la catéchèse : en premier lieu aux évêques, en tant que docteurs de la foi et pasteurs de l'Eglise". Le
fidèle lambda sans prétention a aussi tout intérêt à plonger son nez dedans, mais ce n'est pas lui le premier concerné. Alors partant de là, normal que le catéchisme soit rempli de "cardinalités",
parce qu'on peut espérer que les responsables de la catéchèse sont assez calés pour savoir de quoi il retourne. Sinon ça craint.
En plus court et plus simple, il y a le compendium.

Pour revenir à l'article, je suis tt à fait d'accord avec l'auteur de ce blog. Quand on s'adresse aux gens d'un quotidien gratuit, on part du principe que parmi eux tout le monde n'est pas
spécialiste... Donc oui, c'est un coup de com' manqué.


ktoandthecity 30/01/2011 02:18



Merci d'être d'accord !


Pour le catéchisme, je m'en sers en effet souvent pour l'aumonerie, histoire de ne pas dire une grosse connerie. Mais aussi pour vérifier un truc concret de temps en temps, je le trouve très bien
fait.


De toute manière, j'espère qu'à partir d'un certain point, les croyants sont assez avancés dans leur foi pour aborder des textes plus ardu, mais plus profond et nourissant aussi. Le tout, c'est
de pas commencer par ça quand tu parles de Jésus aux gens...



JesusDreads 28/01/2011 17:43


Je pense un peu comme Sam et un peu beaucoup comme monsieur KTO et Marie. J'étais, et je le suis toujours je pense, considéré dans mon groupe d'ami comme LE plus catho du groupe, pour diverses
raisons: Taizé, traditions de "latinos", et un épisode dans la communauté des Béatitudes entre autres.
Par conséquent, j'ai avancé sur le chemin de la foi, et la "com' accessible" de l'Eglise j'en ai fait mon dada. Mais pour pousser le concept et tenir plus longtemps, il faut du matériel. Lire la
Bible, l'analyser, lire le catéchisme de l'Eglise catholique, tout ça quoi.
Certains diront: "ben ouais normal, c'est bien, continue." Oui mais non.
C'est blindé de "vertus théologales" et autres cardinalités de ce genre ces bouquins. Et ils font au moins 3000 pages chacun (AU MOINS).
Parce que je suis une grosse feignasse, et parce que je n'ai pas de Master en philosophie quantique de la foi, autant de nouveaux concepts par page et par ligne, c'est la loose... C'est comme
redevenir un inculte de la religion...
Alors oui, le matériel existe, les prêtres existent, mais j'ai pas TOUT LE TEMPS envie de demander, de chercher, de comprendre... Surtout que ça prend toute une vie de chêne des Alpes.
Parfois j'aimerais bien qu'on me parle en français de thèmes un peu plus poussés que la découverte de ma religion.

Il n'y a pas que les ours polaires qui se sentent seuls.


ktoandthecity 30/01/2011 02:14



Je suis pas entièrement d'accord. Une fois lancé sur le chemin, encore heureux que notre foi nous apporte plus profond. C'est pas parce qu'on croit que la recherche est terminée. Au contraire,
quand tu commences à vivre le truc, ce qui te paraissait "vide" et "abstrait" prend tout son sens, à te parler concrètement.

On peut pas rester toute sa vie dans le bac à sable !


(et le catéchisme de l'Eglise est hyper concret) 



lio 28/01/2011 11:07


désolé je répondais à Falafelle effectivment je n'ai pas précisé lol pas à toi j'ai tout à fait compris le message que tu voulais faire passer avec l'article.
Bonne journée